On s’adapte aux restrictions pandémiques

WELLINGTON – le 22 octobre 2020 – RDÉE Île-du-Prince-Édouard vient de lancer l’appel à tous ceux qui auraient de bonnes idées entrepreneuriales à participer à l’édition 2021 de son Concours Ignition francophone, qui se déroule un peu dans le style des émissions de télévision « Shark Tank », « Dragons’ Den » et « Dans l’œil du dragon ».

Lors d’une séance Facebook Live le 22 octobre, la coordonnatrice Julie Gallant a dévoilé qu’à la fin du concours, en mars prochain, on investira la somme de 25 000 $ dans le projet qui détient le plus de potentiel de réussite entrepreneuriale. Cette somme proviendra de l’Ignition Startup Fund d’Innovation Île-du-Prince-Édouard.

« La détermination d’une personne et la force de son idée sont essentielles à la réussite entrepreneuriale, » a commenté le ministre de la Croissance économique, du Tourisme et de la Culture, Matthew MacKay, dans un message adressé aux concurrents potentiels et livré lors du lancement. « J’encourage tous les Insulaires francophones et bilingues qui ont un concept d’affaires à participer à ce concours. En tant qu’ancien entrepreneur, je reconnais à quel point ce coup de pouce financier peut mener loin. Nous sommes donc très fiers d’appuyer le Concours Ignition francophone pour aider à concrétiser la meilleure idée. »

Ce concours représente la septième compétition de développement entrepreneurial du genre qu’organise RDÉE ÎPÉ. C’est en fait la troisième édition organisée sous le chapeau « Ignition »; auparavant, on le nommait le Concours des dragons.

L’édition 2021 se déroulera comme toujours, sauf qu’on devra demeurer conforme aux restrictions reliées à la pandémie de COVID-19, surtout en ce qui concerne le nombre de personnes pouvant assister à la grande finale. En ce moment, le maximum de participants permis serait de 50; si ce nombre ne change pas, les gens voulant surveiller la finale devront s’inscrire à l’avance.

LE CONCOURS
Le Concours Ignition francophone s’adresse aux entrepreneurs francophones ou bilingues (actuels ou potentiels) voulant mettre sur pied une nouvelle entreprise, lancer un nouveau produit ou service, ou agrandir une entreprise existante pour se lancer dans une nouvelle ligne de production.

La coordonnatrice signale que le produit ou service proposé doit obligatoirement être offert dans les deux langues officielles et l’entreprise doit s’établir à l’Île-du-Prince-Édouard. Au moins un des propriétaires de l’entreprise doit être capable de faire affaires en français et faire ses présentations de présélection et de la finale en français. Le produit ou service développé doit obligatoirement détenir le potentiel d’exportation à l’extérieur de l’Île.

À noter que les entreprises ayant déjà reçu une somme du Concours Ignition francophone ou du Concours des dragons du RDÉE ÎPÉ ou de l’Ignition Startup Fund ou du programme Food Excel – Food Island Partnership de la province ne sont pas éligibles au concours.

Mme Gallant ajoute qu’en janvier, tous les concurrents devront obligatoirement participer à deux journées de formation. Les formateurs Ron et Connie Robichaud les aideront à se préparer à présenter leur projet entrepreneurial de façon concise et convaincante, tout en misant sur les finances. Le Collège de l’Île leur présentera aussi une formation Insights Discovery sur la connaissance de soi et ses styles de communication. Au début février, tous auront la chance de présenter leur projet à un jury provincial de présélection, qui choisira les trois meilleurs projets.

Ces trois finalistes participeront alors à la grande finale en soirée du mercredi 3 mars, devant le public, au Centre Belle-Alliance à Summerside. Chacun aura sept minutes à présenter son idée de projet à un jury national (à l’aide d’échantillons de produits, d’images à l’écran et d’explications verbales). Après leur avoir posé plusieurs questions, les juristes délibéreront et décideront d’investir les 25 000 $ dans le projet qui, selon eux, détient le plus de potentiel de succès.

En plus de l’investissement d’argent, l’entrepreneur ayant présenté le meilleur projet recevra aussi plusieurs cadeaux, comme des adhésions gratuites aux Chambres de commerce de Charlottetown et Summerside et à la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Île ainsi que des cours en affaires gratuits au Collège de l’Île. Le projet recevra une belle publicité médiatique.

On peut s’informer davantage sur le concours en surveillant une nouvelle vidéo de deux minutes et 19 secondes, qui fut également lancée lors du Facebook Live. La vidéo, produite par DigiFilm médiaPresse, est affichée sur la page Facebook du RDÉE ÎPÉ ainsi que sur la page web du concours à www.rdeeipe.net/ignition/.

POUR PARTICIPER
Ceux qui sont intéressés à participer n’ont qu’à télécharger le dossier de demande de participation à partir du même site, www.rdeeipe.net/ignition/, le remplir au complet et le soumettre au plus tard le 3 janvier 2021.

« Nous apprécions beaucoup le fait qu’Innovation ÎPÉ nous fournit encore cette année une somme de son Ignition Startup Fund pour présentation à la finale de notre concours, » a ajouté la coordonnatrice. « Nous remercions également l’Agence de promotion économique du Canada atlantique pour son aide avec les frais de coordination du concours. »

Toute demande d’information supplémentaire peut être adressée à Mme Gallant à ignition@rdeeipe.org ou à 902-854-3439, poste 227.


Sur la Photo : La coordonnatrice Julie Gallant vient de lancer la campagne de recrutement de concurrents du Concours Ignition francophone 2021. Les intéressés doivent soumettre leur demande de participation au plus tard le 3 janvier.

Source et Photo :
RAYMOND J. ARSENAULT
Agent de communication, RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE