WELLINGTON – le 14 août 2020 – Suite à une première année de grand succès, le programme de leadership communautaire « Faut que ça grouille ! » recrute une trentaine d’adolescents et jeunes adultes francophones de 15 à 30 ans pour participer gratuitement à sa deuxième année de fins de semaines d’ateliers d’apprentissage et de développement de projets communautaires.

« Le recrutement va très bien mais il nous reste encore plusieurs places à combler, surtout parmi les jeunes qui sont aux études postsecondaires ainsi que ceux qui sont sur le marché du travail, » signale la coordonnatrice adjointe Imelda Arsenault. « Nous acceptons des jeunes de tous les coins de la province. Nous aimerions toutefois en avoir plus de la région Prince-Ouest et du Comté de Kings. »

Elle ajoute qu’il faut agir vite car la date limite d’inscription est le 1 septembre. On n’a qu’à envoyer un courriel au coordonnateur Gilles Arsenault à gilles@rdeeipe.org.

Au cours de la première édition de ce programme d’engagement citoyen (qui s’est étendue d’avril 2019 à mai 2020), 22 jeunes d’un bout à l’autre de la province ont participé à une série d’ateliers, de formations, de jeux, de visites et d’activités récréatives pour développer leurs compétences et leur confiance en soi. On comptait parmi les conférenciers des gens de renom comme Brian Gallant (ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick), Rémi Boudreau (illusionniste et magicien du Nouveau-Brunswick) et Tyler Hayden (conférencier motivateur de la Nouvelle-Écosse).

L’objectif était d’outiller les jeunes afin qu’ils puissent développer chacun un projet communautaire et qu’ils s’impliquent à la relève du bénévolat communautaire. Toutes les formations ont été complétées et certains de leurs projets ont été débutés, mais la pandémie COVID-19 a ralenti la mise en œuvre de plusieurs des autres projets.

Les participants ont énormément apprécié l’initiative. « Le programme m’a permis de créer des réseaux que je peux utiliser plus tard dans mes études et mes emplois, » affirme un des anciens. « J’ai appris qu’il faut mettre de l’effort et des pensées envers ce qu’on veut obtenir et accomplir, » ajoute un autre.

La deuxième édition de ce programme de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, qui se déroulera de l’automne 2020 au printemps 2021, adressera encore des thèmes comme le leadership, la participation citoyenne, le fonctionnement d’un conseil d’administration et la gestion financière.

Les nouveaux participants peuvent s’attendre à découvrir les avantages, bienfaits et bénéfices du bénévolat, à développer de nouvelles compétences, à devenir davantage « employables » et à pouvoir ajouter cette belle expérience à leur curriculum vitae. Ils auront également l’occasion de participer à des séances « Insights Discovery » pour apprendre à mieux se connaître.

Les cinq ou six ateliers de fins de semaine auront encore lieu dans diverses communautés de la province et mettront en vedette des conférenciers motivateurs et des invités intéressants. L’hébergement, les repas et le transport seront payés, même pour ceux qui sont aux études postsecondaires hors province. Les ateliers de cette édition seront livrés sous formats variés afin de respecter les modalités de distanciation sociale et de rassemblements.

L’initiative Faut que ça grouille est financée par le gouvernement du Canada dans le cadre de Service jeunesse Canada.


Photo : Sylvain Duguay et Dakota Cameron sont bien au travail lors d’un des ateliers de la première année du programme « Faut que ça grouille! ». On est à recruter des jeunes pour la deuxième année du programme.

Source et Photo :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE