SUMMERSIDE – le 5 février 2021 – Les adolescents et jeunes adultes faisant partie du programme Faut que ça grouille ! de RDÉE Île-du-Prince-Édouard ont récemment eu l’occasion d’explorer la planification financière et d’en apprendre considérablement sur des occasions spécifiques de bénévolat. Ils ont aussi joué un jeu de style « game show » pour mieux connaître la francophonie canadienne et ont même appris quelques pas de gigue.

Tout cela et plus s’est déroulé les 29 et 30 janvier à la Credit Union Place à Summerside lors de la troisième fin de semaine de cette deuxième année du programme.

Le tout s’est débuté le vendredi soir avec des présentations et discussions de groupes sur le bénévolat avec les invitées Jeanne Gallant, présidente du conseil d’administration de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, puis deux représentantes des Jeux du Canada 2023, soit Jennifer Redmond, responsable des bénévoles et des médias, et Karen Gallant, responsable du dossier des langues officielles.

« Les jeunes ont apprécié les deux discussions avec ces personnes. Ils ont vite réalisé que ces deux événements ne fonctionneraient pas sans les nombreux bénévoles qui aident de milles et une façons, » signale Imelda Arsenault, coordonnatrice adjointe de FQCG. « Ils ont également constaté que les expériences vécues pendant ces événements peuvent leur ouvrir des portes pour des emplois futurs, leur donner des habiletés qui se transfèrent facilement d’un endroit à l’autre et leur donner la chance de développer des réseaux importants. »

En fin de soirée, deux jeunes femmes de la première cohorte de FQCG (2019-2020) ont partagé avec le groupe entier comment elles avaient bien bénéficié de leur participation au programme. Elles ont également diverti le groupe pour terminer la soirée. Isabelle Bernard a animé un jeu brise-glace qui démontre l’importance de travailler ensemble. Pour sa part, Ashley Richard, qui a déjà fait partie de troupes de danse traditionnelle, a livré un atelier de gigue, donnant l’occasion à chacun de faire quelques pas.

L’IMPORTANCE DES FINANCES
Le samedi matin, les jeunes ont profité d’un atelier virtuel sur la gestion financière avec Marcel Leblanc, planificateur financier de la firme Placements Louisbourg de Moncton, NB.

« Les jeunes ont apprécié les concepts d’une bonne planification financière qu’il leur a offerts. Les outils du flux monétaire et de l’avoir net sont des outils qu’ils pourront utiliser pour le reste de leur vie, » a indiqué Mme Arsenault. « M. Leblanc a souligné l’importance d’avoir une bonne fondation dans les finances, de commencer à planifier dès un jeune âge et d’ajouter des piliers à mesure qu’ils avancent dans leur vie – étudiante, carrière, familiale et retraite. »

En après-midi, Stéphane Blanchard, agent de développement économique jeunesse de RDÉE ÎPÉ, et Amy Richard, adjointe administrative aux finances du RDÉE, ont animé un jeu éducatif et amusant, nommé Jéoparodie (basé sur l’émission de télévision Jeopardy). Les participants ont bien aimé jouer le jeu, qui leur a permis de travailler ensemble et de mieux connaître la francophonie.

M. Blanchard signale que « Nous avons animé ce jeu questionnaire pour permettre aux participants d’avoir un peu de plaisir mais surtout pour encourager l’ouverture de tous et chacun afin de favoriser les échanges dans un atelier de remue-méninges afin de renchérir sur les possibilités de partenariats et même de songer aux possibilités de financement potentiel pour appuyer les différents projets présentés. »


PHOTO 1 : Les participants du programme Faut que ça grouille !, Felicity Montgomery, à la gauche, et Nicholas Sauvé, à la droite, sont en discussion sur l’importance du bénévolat avec deux représentantes des Jeux du Canada 2023, Karen Gallant et Jennifer Redmond, lors de la troisième fin de semaine du programme, le 29 janvier dernier.

PHOTO 2 : Jeanne Gallant, à la gauche, présidente de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, a eu l’occasion d’animer une discussion sur le bénévolat avec les jeunes du programme Faut que ça grouille ! le 29 janvier. On la voit avec Morgan Arsenault et Lydia Enman.

Source et Photos :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE