CHARLOTTETOWN – le 30 mars 2021 – Les jeunes participants du programme « Faut que ça grouille ! » de RDÉE Île-du-Prince-Édouard ont récemment eu l’occasion d’en apprendre beaucoup sur le développement personnel et communautaire.

« Rassemblés à Charlottetown les 26 et 27 mars, les participants ont aussi approfondi les divers éléments de leur projet communautaire et ont identifié les actions à entreprendre au cours des prochains mois pour le mettre en œuvre, » explique la coordonnatrice adjointe Imelda Arsenault. « Mais les portions de la fin de semaine qui ont surtout capté leur attention étaient sans doute les présentations de deux spécialistes en carrières. »

D’abord, le vendredi soir, Annick McIntosh du bureau de Bathurst, NB, de NxCareer, leur a offert une conférence virtuelle intitulée « L’image de marque personnelle :  c’est quoi et pourquoi c’est important ! » Elle a discuté de l’importance de créer son image de marque pour se faire connaître, que ce soit pour des projets personnels, pour accéder aux études postsecondaires et pendant les études ou encore pour la recherche d’emploi ou en cours d’emploi. Elle a parlé de l’importance de l’utilisation et de la présence dans les médias sociaux et comment assurer que l’image projetée est positive. L’image de marque, a-t-elle spécifié, est l’image qu’une personne veut projeter pour se faire connaître davantage.

Le samedi matin, Sylvie Desjardins, propriétaire de NxCareer (bureau de Moncton, NB), a livré une conférence virtuelle sur des trucs et astuces que l’on peut utiliser pour se créer un réseau de contacts personnels et professionnels. En 2021, le réseautage est essentiel pour créer les opportunités personnelles, pendant les études et au travail, a-t-elle suggéré. Le réseau se crée petit à petit mais doit être constant pour assurer que les contacts et les relations créées se poursuivent. Elle a aussi mentionné l’importance du suivi immédiat lorsque quelqu’un nous contacte. Elle a partagé sa stratégie du « carré jaune » qu’elle utilise dans son calendrier hebdomadaire et qui identifie quels contacts elle doit faire à chaque semaine.

Lors d’une présentation des animateurs Gilles Arsenault et Imelda Arsenault, les jeunes en ont appris sur la composition de conseils d’administration d’organismes communautaires. Ils ont également visionné une courte vidéo sur les réunions efficaces. Par après, ils ont participé à un jeu de rôle d’une réunion d’un conseil, qui leur a fait voir l’importance d’une bonne planification des réunions et d’assurer l’identification des suivis à faire en fin de réunion. Ils ont également discuté avec les organisateurs des exemples de scénarios qui peuvent se produire au sein d’un conseil.

En après-midi, Nick Arsenault, directeur général du Conseil scolaire-communautaire Évangéline, a offert un historique des centres scolaires-communautaires de la province. Il a expliqué les rôles que jouent ces centres dans le développement local ainsi que du genre d’activités qu’ils organisent.

Le RDÉE rassemblera les participants de cette deuxième année du programme une dernière fois pour une séance de clôture au mois de mai.


Photo : On aperçoit, au milieu de la photo, Nick Arsenault, directeur général du Conseil scolaire-communautaire Évangéline, qui a fait une présentation sur le rôle des centres scolaires-communautaires de la province aux participants du programme « Faut que ça grouille ! », y compris Jaden McInnis et Alexandria Diament.

Source et Photo :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE