Un groupe petit mais puissant d’ouvriers prêt à travailler pour la communauté.

WELLINGTON – le 29 juin 2020 – Les six membres-ouvriers de la Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants » de l’été 2020 sont tous des adolescents bilingues âgés de 13 et 14 ans qui n’ont pas peur de se rouler les manches, de se salir les mains et de se mettre au travail.

Ce groupe petit mais puissant a dévoilé, lors de son ouverture officielle du 29 juin, que ses membres sont prêts à faire une belle variété de travaux pour les résidents, entreprises, coopératives et organismes de la région Évangéline : tondre des gazons, nettoyer des voitures, faire du peinturage, faire du jardinage, faire l’épicerie pour des personnes âgées, marcher des chiens, etc. Et tout cela à un prix bien abordable.

Cette année, en raison des restrictions de santé reliées à la pandémie, les membres de la coopérative ne pourront toutefois pas faire de travaux à l’intérieur des résidences ou bâtiments, comme ils le faisaient par le passé.

Dans leurs temps moins occupés, les ouvriers et ouvrières construiront des bancs de parc aux couleurs du drapeau acadien – un produit qui a été bien populaire l’été dernier. Ces bancs se vendront aux prix de 150 $ chacun. Les bancs en bois traité Terra (sans peinture) seront à vendre au prix de 125 $ chacun. Pour placer une commande, il faut envoyer un courriel à la coordonnatrice Stéphanie Arsenault à stephanie@rdeeipe.org.

Lors de la cérémonie d’ouverture officielle, qui fut diffusée pour une première année en direct sur la page Facebook de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, les membres ont indiqué qu’ils avaient récemment suivi des formations sur le mouvement coopératif et sur la gestion d’une coopérative ouvrière. Il se sont alors élu un exécutif composé de la présidente Annie-Pier Morency, de la vice-présidente Lucy Francis, des co-trésoriers Marianne Gagnon et Ramsay Gallant puis des co-secrétaires Keera Arsenault et Danika Richard.

Ils ont aussi formé des comités pour s’occuper de diverses tâches : Finances (Annie-Pier Morency et Marianne Gagnon), Marketing (Keera Arsenault et Danika Richard) et Ressources humaines (Lucy Francis et Ramsay Gallant).

Ceux qui voudraient offrir un petit contrat de travail à la coopérative sont priés d’envoyer un courriel à la coordonnatrice, encore à stephanie@rdeeipe.org, pour obtenir un estimé. Lorsqu’on aura finalisé les détails financiers, les jeunes feront le travail demandé aux dates conclues. La coordonnatrice visitera ensuite les lieux pour assurer que le travail est fait à la satisfaction du client avant qu’on lui envoie sa facture.

La coopérative acceptera des contrats de quelques heures, quelques jours ou même quelques semaines. La masse des sommes collectées iront vers les salaires des jeunes. Une petite portion sera retenue par la coopérative pour défrayer ses dépenses. À la fin de l’été, les membres décideront eux-mêmes comment dépenser toute balance qu’il pourrait rester dans leur compte ; ils et elles pourraient se donner une ristourne, se payer une petite traite ou laisser l’argent dans le compte pour la coop de 2021.

Pour déclarer leur saison officiellement ouverte, les membres ont procéder à la coupure traditionnelle d’un ruban. Ils ont également fait un tirage pour un beau banc de parc aux couleurs du drapeau acadien qu’ils avaient construit. Pour être éligible, il fallait simplement aimer et partager une photo du banc (avec description du concours) qui avait été affichée sur la page Facebook du RDÉE. Les organisateurs se disent très impressionnés du fait que près de 600 personnes ont partagé la photo ! La gagnante du banc est Melanie Mahar de St-Nicholas.


Reportage :
Jean Lavergne DMP.

Source :
RAYMOND J. ARSENAULT
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE