Vétérans et nouvelles comédiennes se partageront la scène
MONT-CARMEL – le 10 juin 2021 – Les spectateurs qui viendront au souper-théâtre « Les Filles de la factrie » à la Salle paroissiale de Mont-Carmel cet été peuvent s’attendre à voir toutes sortes de forlaqueries, d’histoires comiques et de chansons divertissantes. Avec des comédiens comme Debbie Rousselle-Montgomery et Chuck Arsenault qui interprètent ces rôles hilarants, on peut prévoir beaucoup de rires.

Ce show phare de la saison, qui fut joué par une autre troupe en Nouvelle-Écosse avec beaucoup de succès il y a quelques années, sera présenté quatre soirs par semaine – du mercredi au samedi – à 19 h du 14 juillet au 28 août

« J’ai soigneusement choisi les comédiens et comédiennes qui interprèteront ces rôles cet été, » signale Paul D. Gallant, l’auteur et directeur artistique de la pièce. « Comme j’ai toujours fait, j’ai voulu choisir des comédiens et comédiennes d’expérience pour assurer un niveau de professionnalisme ainsi que des jeunes qui ont un peu moins d’expérience mais qui ont déjà beaucoup de talent. Cette formule permet les jeunes de côtoyer des personnes d’expérience et d’apprendre le métier d’eux. »

Debbie Rousselle-Montgomery, qui fait de la comédie et qui chante depuis son adolescence, est vétéran de la scène, ayant joué dans de nombreuses pièces et de nombreux soupers-théâtres au fil des années. Elle a même incarné le populaire rôle-titre de la grand-mère Mémé dans la production 2019 de La Cuisine à Mémé à Abram-Village.

Chuck Arsenault a fait partie du groupe Barachois et du duo Chuck et Albert, présentant des centaines et centaines de spectacles de musique traditionnelle et de comédie un peu partout au monde pour plusieurs années. C’est par l’entremise de l’ancien spectacle La Cuisine à Mémé qu’il avait lancé sa carrière d’artiste de la scène.

À ces deux s’ajouteront la comédienne Yolande Williams et la jeune comédienne Isabelle Fisk, qui ont tous deux déjà acquis certaines expériences sur la scène. Les violoneux Gilbert Arsenault et Samantha Arsenault, qui ont tous deux amplement d’expérience musicale, joueront un rôle en alternance sur le violon.

L’histoire de « Les Filles de la factrie » se passe dans une usine à poisson du temps passé; les travailleurs et travailleuses ne sont pas permis de parler en travaillant. Une journée, une des travailleuses vide une potion, concoctée à partir d’une vielle recette familiale, dans le thé de la superviseure (floor lady), ce qui la fait dormir toute la journée. Les employés s’entendent de faire leur travail, mais en prenant toutefois le temps de placoter, raconter des blagues, danser et chanter, ce qui fait pour une soirée des plus amusantes avec une musique endiablée du bon vieux temps.

Cette production fait partie d’une série de trois spectacles que présente Les Productions Cuisine à Mémé Inc. cet été à Mont-Carmel.

On peut réserver ses billets en ligne à www.productionsmeme.ca ou par téléphone au 902-303-6766.


PHOTOS : La distribution du souper-théâtre « Les Filles de la factrie » est composée de Debbie Rousselle-Montgomery, Chuck Arsenault, Yolande Williams, Isabelle Fisk, Gilbert Arsenault et Samantha Arsenault.

Source et Photo :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE