SUMMERSIDE – le 27 août 2020 – Après quelques mois de délais (en raison des restrictions de COVID-19), RDÉE Île-du-Prince-Édouard a rassemblée les participants de la première année de son programme de leadership jeunesse « Faut que ça grouille ! » (FQCG) le 25 août à Summerside pour les honorer pour leur grand dévouement communautaire.

Après avoir participé à une série de fins de semaines d’ateliers sur l’engagement et le bénévolat communautaire au cours de la dernière année, les 22 jeunes, provenant d’un bout à l’autre de la province, se sont mis au travail pour développer et mettre en œuvre chacun une initiative bénévole dans leur communauté. Ces projets étaient reliés à des thèmes comme les sports, l’activité physique, la santé physique et mentale, la nutrition, l’éducation, la petite enfance, la sensibilisation LBGTQ, la promotion de l’éducation postsecondaire, la danse, la musique et la promotion de la langue française.

En raison de la pandémie, certains des projets ne sont pas encore complétés. Mais l’important, c’est que les jeunes ont passé à travers l’exercice de la conception d’un projet et ont pris les démarches pour les mettre en œuvre.

Parlant au nom du Conseil d’administration de RDÉE ÎPÉ, le vice-président Edmond Gallant a remercié les jeunes – des adolescents, des jeunes d’âge postsecondaires et des jeunes adultes au travail – de s’être tant dévoués au programme en y consacrant énormément de temps et d’effort.

Il a mentionné que certaines personnes dans nos communautés insulaires sont des « lamenteux » qui se contentent d’exprimer leurs mécontentements dans les médias sociaux et au café du coin. Les vrais bénévoles communautaires de cœur ne se lamentent pas, selon lui; « ils se roulent simplement les manches et se mettent au travail pour changer la situation dans laquelle ils se trouvent. »

« Par le projet Faut que ça grouille, nous, au RDÉE, tentons d’aider à trouver et développer de ces jeunes rouleurs de manches, » a indiqué M. Gallant. « Nous sommes incapables de créer des bénévoles de cœur; ça, c’est quelque chose qui se crée dans les familles et dans les communautés. Tout ce que nous pouvons faire, c’est d’aider à vous outiller et à augmenter votre confiance en vous-mêmes pour que vous puissiez vous impliquer davantage. »

En voyant les résultats de la première année de FQCG, il considère que l’objectif a donc été atteint.

Le vice-président a aussi signalé que les jeunes ne sont pas les leaders de demain, comme certaines personnes peuvent penser, mais plutôt ils sont les leaders d’aujourd’hui. Il leur a rappelé qu’ils ont le pouvoir de changer les choses dans leur communauté, leur province et leur pays. « Mais pour que les changements se produisent comme vous les voulez, vous devez continuer de vous impliquer et d’inviter vos amis à faire la même chose. »

M. Gallant les a alors invités à assumer la relève communautaire dès aujourd’hui. Il leur a ensuite présenté chacun un beau certificat de reconnaissance.

Au cours de la soirée, qui incluait aussi un souper, les coordonnateurs Gilles Arsenault et Imelda Arsenault ont également offert leurs remerciements et félicitations aux participants et leur ont offert des cadeaux et des prix de présence.

Parlant au nom des participants, Ashley Richard a remercié le RDÉE et les coordonnateurs pour avoir offert aux jeunes l’occasion de vivre ces belles expériences de fins de semaines avec ateliers informatifs et motivateurs, dans des hôtels confortables et avec délicieux repas. Elle a même encouragé les organisateurs d’utiliser les participants de la première année comme invités spéciaux pour venir appuyer les jeunes de la deuxième année (que l’on recrute actuellement).

FQCG est financé par Service jeunesse Canada.


PHOTO 1 : Suite à la remise des certificats, on aperçoit M. Edmond Gallant, vice-président de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, avec les participants (dans le sens de l’horloge, à partir de M. Gallant), Emma Sweeney, Maria Arsenault, Ginette Arsenault, Ashley Richard et Dakota Cameron.

PHOTO 2 : Edmond Gallant, vice-président de RDÉE ÎPÉ, a présenté des certificats à (dans le sens de l’horloge, à partir du vice-président) Céline Arsenault, Emily McIsaac, Natalie Gallant, Brittany Arsenault et Miguel Arsenault.

PHOTO 3 : On voit le vice-président de RDÉE ÎPÉ, Edmond Gallant, suite à la remise des certificats, avec (dans le sens de l’horloge) Lauren Enman, Riley Arsenault, Janessa Richard, Isabelle Bernard et Sylvain Duguay.

Source et photos :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE