ABRAM-VILLAGE – le 9 février – La cérémonie officielle d’intronisation des 16 premières personnes à faire partie du Temple de la renommée entrepreneuriale acadienne et francophone de l’ÎPÉ aura finalement lieu, exactement un an, au jour le jour, après qu’elle devait originalement se dérouler.

L’an dernier, cet évènement était prévu pour le 14 mars, mais a dû être repoussé en raison des restrictions de la pandémie qui se mettaient en place. Maintenant que les mesures de santé sont un peu plus relaxes, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’ÎPÉ a décidé de tenir cette cérémonie si longuement attendue le dimanche 14 mars à 13 h au Village musical acadien (VMA) à Abram-Village. La grande salle du VMA peut accommoder deux groupes de 50, donc 100 personnes, en même temps, pour la cérémonie.

Il n’y aura toutefois aucun repas. Il s’agira plutôt d’une cérémonie officielle de 60 à 75 minutes pour présenter et introniser chacune des personnes d’affaires qui avaient anciennement mérité le Prix de l’entrepreneur distingué ou des prix nationaux des Lauriers de la PME de RDÉE Canada. Les intronisés recevront chacun un certificat d’intronisation.

La cérémonie devait originalement faire partie du Gala des entrepreneurs. En raison des restrictions et du nombre limité de personnes qui peuvent participer, la Chambre de commerce a décidé de tenir son Gala séparément, plus tard en après-midi du 14 mars, à 15 h, après qu’on aura évacué la salle et fait un assainissement. Là, on pourra accueillir 100 autres personnes.

Ceux qui avaient acheté des billets pour l’évènement conjoint seront remboursés puisque l’entrée sera maintenant gratuite.

« Nous tentons de rejoindre tous ceux qui devaient participer au Gala l’an dernier pour déterminer s’ils peuvent assister cette année et à quel des deux évènements ils veulent participer, » explique Raymond J. Arsenault, le coordonnateur de l’intronisation et du Gala. « Là, il nous restera probablement quelques places, soit à l’un ou l’autre des évènements. Les gens qui n’étaient pas sur la liste mais qui voudraient participer sont priés de nous faire connaître leur nom aussitôt possible afin que nous les mettions sur une liste d’attente. Les places libres seront attribuées dans l’ordre que les noms auront été reçus. »

Pour s’inscrire, il faut communiquer avec Josée Ouellette au 902-854-3439, poste 228, ou josee@rdeeipe.org.

Le mur du Temple a été installé dans la Salle de réunion Léonce-J. Bernard dans les bureaux de RDÉE Île-du-Prince-Édouard le printemps dernier. On y retrouve le gros logo du Temple entouré de plaques munies des photos et noms de toutes les personnes intronisées. La Caisse populaire Évangéline-Central est le commanditaire permanent du mur du Temple ainsi que du prix annuel du Temple (en remplacement du Prix de l’entrepreneur distingué), qui sera présenté annuellement au Gala des entrepreneurs.

INTRONISÉS
Les entrepreneurs figurant au Temple sont :
2004 – Alphonse Arsenault, Wellington Construction, Abram-Village (défunt)
2004 – René Maddix, Maddix Construction, Urbainville (défunt)
2005 – Adélard Gallant, pêcheur/lobbyist/bénévole, Cap-Egmont (défunt)
2006 – Frank Legault, PEI Pest Control, Charlottetown
2008 – Tilmon Arsenault, Les Entreprises Cap-Egmont (défunt)
2008 – Léo S. Arsenault, Lane Farm, Abram-Village (défunt)
2010 – Ivan Arsenault, Ivan’s Garage, Wellington
2011 – Richard Bernard, Eye Care Optical, Summerside (défunt)
2012 – Alyre Arsenault, AJL Contractors Ltd., St-Philippe (défunt)
2013 – Réjeanne Arsenault, Les Maisons de bouteilles, Cap-Egmont
2014 – Henri et Gloria Gallant, HMS Office Supplies, Summerside
2015 – Julien Arsenault, La Ferme Sanford-Arsenault, Mont-Carmel
2016 – Italo Marzari, Sirenella Ristorante, Charlottetown
2017 – Roger Arsenault, The Co-operators, Wellington
2018 – Jeannette Arsenault, Cavendish Figurines/Shop & Play, Borden-Carleton
2019 – Ray Brow, Britannia Corporation/Überloo International, Georgetown Royalty


PHOTO : Lors d’une brève cérémonie de dévoilement du mur du Temple de la renommée entrepreneuriale acadienne et francophone de l’ÎPÉ à Wellington le printemps dernier, on aperçoit de la gauche Paulette Richard (fille du pêcheur décédé Adélard Gallant, qui sera intronisé pour 2005), Pierre Gallant, porte-parole de la CCAFLIPE, Alfred Arsenault, directeur général de la Caisse populaire Évangéline-Central (commanditaire permanent du mur), et Roger Arsenault, qui sera intronisé pour l’année 2017.

Source et Photo :
Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Chambre de commerce acadienne et francophone de l’ÎPÉ