ABRAM-VILLAGE – le 28 septembre 2020 – L’Association touristique Évangéline vient d’honorer deux piliers de la région Évangéline, Marcel et Jeannita Bernard de St-Philippe, pour leur énorme contribution au développement communautaire, culturel et touristique de leur région, leur comté et leur province depuis plusieurs décennies.

Parlant au nom de l’ATÉ et de la communauté acadienne et francophone de l’ÎPÉ lors d’un forum touristique en fin de semaine, Edmond Gallant a indiqué que le couple s’investit « toujours à 100 pour cent » dans tous ses efforts.

« Nous sommes convaincus que sans leurs contributions, la scène touristique et culturelle acadienne de l’Île serait considérablement différente que celle que nous connaissons aujourd’hui, » a-t-il-signalé. « Si nous sommes à considérer de mettre sur pied une nouvelle version 2.0 de notre association touristique, c’est sans aucun doute parce que Marcel et Jeannita ont aidé à paver le chemin pour nous amener à ce point-ci dans notre évolution. »

Jeannita
Dans son hommage au couple, M. Gallant a d’abord énuméré les accomplissements de Jeannita, qu’il a décrit comme « une ange à la voix d’or ». En tant qu’auteur-compositrice-interprète, elle a participé à plusieurs enregistrements musicaux; ses chansons de Noël des années 80 font toujours partie du répertoire local de musique des fêtes. Elle a aussi composé des chansons thèmes, incluant celle du Festival acadien et de la Fête des Arsenault. Elle s’est produite en spectacle partout au Canada et en France, faisant souvent la promotion touristique de l’Île. De fait, pour sa contribution musicale, elle a été intronisée au Temple de la renommée musicale de la région Évangéline en 2019.

Aussi comédienne-musicienne de soupers-spectacles touristiques, Jeannita a fait beaucoup de bénévolat au sein de l’Association touristique Évangéline et du Festival acadien. Assez récemment, elle a présidé un comité de travail qui a développé un plan de développement pour le North Cape Coastal Tourism Area Partnership.

Il y a déjà plusieurs années, Jeannita et Marcel ont installé les Chalets de la Grande basse, des hébergements touristiques situés près de chez eux. Jeannita est reconnue pour son accueil « charmant et chaleureux » des visiteurs; c’était l’une des raisons principales pourquoi certains clients y revenaient d’année en année, a signalé M. Gallant. Tout récemment, le couple a décidé de vendre ses chalets.

Marcel
Pour sa part, Marcel a été bénévole de l’Exposition agricole pour de nombreuses années avant de se joindre au conseil d’administration. Au fil des années, il a occupé plusieurs postes à l’exécutif, y compris la présidence pour plusieurs mandats. Il a aussi présidé l’Association des foires agricoles de l’Île-du-Prince-Édouard.

Il a également siégé pendant divers mandats au conseil d’administration de l’ancien Centre Expo-Festival, maintenant le Village musical acadien. De fait, Marcel fut l’un des instigateurs de la construction de l’édifice original et du projet majeur de reconstruction qui fut entrepris il y a déjà plusieurs années. Il a occupé la présidence pour plusieurs mandats. Et voilà qu’il est aussi devenu gérant de ce complexe touristique il y a déjà plusieurs années. Il supervisait les opérations générales des nombreuses facettes du site.

M. Bernard est membre de longue date de l’Association touristique Évangéline, siégeant à divers postes de l’exécutif au fil des années. Il a occupé plusieurs mandats à la présidence.

Jeannita et Marcel, qui sont parents de quatre enfants, ont aussi souvent participé à des foires touristiques hors province et des missions de vente au Québec pour promouvoir le tourisme acadien de l’Île. Ils ont également travaillé à l’organisation et à la tenue du Festival de la musique country, qui se déroule chaque automne.

Leur implication dans la vie insulaire ne s’est certainement pas limitée à la promotion du tourisme et de la culture acadienne. Marcel fut en même temps fermier et agent de développement communautaire de la province pendant bon nombre d’années. Jeannita, infirmière de carrière, a éventuellement accédé à des postes administratifs avancés dans le domaine de la santé de la province. Elle a aussi occupé la direction générale de la Société Saint-Thomas-d’Aquin à titre intérimaire alors que la SSTA se trouvait sans DG permanent.

« Tout cela nous prouve sans aucun doute que Marcel et Jeannita ont toujours eu à cœur le développement de leur communauté, de leur culture et du secteur touristique. D’éternels optimistes, ils prévoyaient toujours le vaste potentiel de leur région et s’efforçaient toujours pour partager sa beauté. »

Touchés
Visiblement surpris et touchés par cet hommage, le couple a humblement accepté les éloges et les cadeaux présentés.

Jeannita a indiqué ce qu’ils ont fait pour redonner à leur communauté, c’était pour assurer une meilleure place et une meilleure vie pour leurs petits-enfants et les prochaines générations. Pour sa part, Marcel a indiqué que son intention a toujours été de travailler au développement du produit touristique acadien pour le rendre meilleur afin de mieux promouvoir la culture et le patrimoine.


Sur la PHOTO : Au nom de l’Association touristique Évangéline et de la communauté acadienne et francophone de l’Île, Edmond Gallant (à la gauche) et Lise Morin (à la droite) ont présenté des beaux cadeaux de reconnaissance à Jeannita et Marcel Bernard pour leurs vastes contributions au développement touristique de l’Acadie de l’Île.

Source et Photo :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE