CHARLOTTETOWN – le 22 avril 2021 – Très encouragés du fait que la mission de vente virtuelle de RDÉE Île-du-Prince-Édouard l’automne dernier a généré des ventes de plus d’un million de dollars pour ses participants, les neuf entrepreneurs de la mission de ce printemps ont bien hâte de commencer leurs rencontres.

Ils offriront aux 120 acheteurs potentiels du Québec et de l’Ontario des produits et services comme des vêtements et chaussures protectifs pour le travail, du pressage de disques en vinyle, des biscuits particuliers, des mélanges d’épices, des services de consultation en gestion de projets, des jus et aliments crus santé, du décor d’évènements, du cidre aux pommes et du homard.

« Par le passé, la délégation insulaire se rendait physiquement au Québec, surtout dans la région de Montréal, pour participer à une série de rencontres individuelles pour tenter de vendre leurs produits de l’Île. En raison des coûts de voyage et d’hébergement, le tout était condensé dans une semaine très chargée, » explique le coordonnateur Robert Maddix. « Depuis la pandémie, de tels voyages ne sont pas permis, donc le RDÉE a suggéré des rencontres virtuelles pour sa dernière mission. Même si certaines personnes doutaient du mérite de cette approche, nos résultats furent excellents ; les ventes ont été comparables ou même supérieures aux ventes conclues lors des missions en personne précédentes. »

Cette deuxième mission virtuelle (la neuvième en tout) est étalée sur trois semaines. Trois des vendeurs auront leurs rencontres la semaine du 26 au 30 avril, trois autres du 3 au 7 mai et les trois derniers du 10 au 14 mai. Chacun aura la chance de rencontrer de 12 à 15 acheteurs potentiels, situés principalement dans la région de Montréal et alentours, mais certains situés aussi loin que Toronto et Ottawa en Ontario. Les vendeurs leur feront chacun une brève présentation en ligne sur les produits et services à vendre. Ceux qui ont des produits pourront en envoyer des échantillons aux acheteurs les plus intéressés. Certains procéderons immédiatement à des négociations de ventes tandis que d’autres devront faire des suivis pour fournir plus d’information et pour négocier plus tard.

Chacun des vendeurs de l’Île recevra une formation individualisée pour le préparer pour sa semaine intense de vente. L’idée est d’apprendre à partager effectivement leur message en peu de temps mais de façon convaincante. C’est la firme québécoise Clientis qui s’occupe de livrer la formation ainsi que de faire les jumelages entre les vendeurs de l’Île et des acheteurs québécois et ontariens (souvent des commerces, des revendeurs ou des distributeurs).

Ces missions sont financées principalement par l’Agence de promotion du Canada atlantique et Innovation ÎPÉ. Les participants insulaires doivent également contribuer une portion des frais. Plusieurs de ceux-ci avaient déjà participé à d’anciennes missions mais veulent tenter de trouver d’autres clients ou de finaliser ou élargir des ententes de ventes avec des clients existants. Les nouveaux participants, pour leur part, cherchent à trouver leur place dans ces nouveaux marchés externes.

Les vendeurs de la mission du printemps 2021 sont :
– Atlantic Safety Wear (Rouben Edgar), Montague;
– Kaneshii Vinyl Press (Ghislaine Cormier), Charlottetown;
– Yo-Yo Cookies (Wade Little), Murray Harbour;
– Mama B’s Spice Blends (Barbara Pinto), Souris;
– Solutions Eureka (Jacinthe Lemire), Nine Mile Creek;
– Glow Juicery (Mélanie Dufour), Summerside;
– Distinct Magic Decor (Solange Aké), Stratford;
– Double Hill Cidery (Sebastian Manago), Montague;
– Lobster PEI (Charlotte Campbell), Charlottetown.


Photo : Barbara Pinto de Mama B’s Spice Blends a bien hâte à sa participation à la mission de vente virtuelle de RDÉE ÎPÉ. Elle espère pouvoir vendre une bonne quantité de ses mélanges d’épices à des acheteurs québécois.

Source et Photo :
RAYMOND J. ARSENAULT
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE