CHARLOTTETOWN – le 15 octobre 2020 – Les 11 entreprises insulaires qui participent à la mission de vente au Québec de RDÉE Île-du-Prince-Édouard cet automne n’auront pas besoin de faire leurs valises. Ils auront simplement besoin de mettre en marche un logiciel de vidéo-conférence sur leur ordinateur pour essayer de vendre des produits comme du homard, du thon, des bleuets, des confitures, du jus et des aliments santé, du cidre, des disques en vinyl et des vêtements de sécurité pour le travail à des acheteurs montréalais.

En raison des restrictions de voyage de la pandémie COVID-19, il a été décidé de repousser la mission du printemps dernier à cet automne – plus spécifiquement du 19 au 23 octobre. Et deuxièmement, il a été décidé de tenir la mission virtuellement. C’est-à-dire que les entrepreneurs de l’Île auront la chance de rencontrer de 10 à 12 acheteurs potentiels chacun lors de rendez-vous individuels. Au total, 130 rendez-vous ont été fixés par Clientis, la firme québécoise embauchée pour s’occuper des jumelages.

« L’avantage d’une mission virtuelle est que les vendeurs insulaires n’ont pas besoin d’investir deux jours pour les voyages aller-retour à Montréal, » signale le coordonnateur de la mission, Robert Maddix. « Deuxièmement, ils n’ont pas besoin de faire face au trafic de la ville pour se rendre à leurs rendez-vous. Troisièmement, lors des rendez-vous, ils ont l’avantage d’être chez eux, dans leur propre bureau où ils ont accès direct à tous leurs dossiers. Et finalement, les vendeurs ne sont pas limités géographiquement et peuvent avoir des rendez-vous avec des acheteurs d’autres régions québécoises que Montréal. »

Toutefois, cette nouvelle façon de procéder pose ses propres défis, remarque M. Maddix. « Les rencontres en personne sont toujours à privilégier puisque le contact humain est très important dans l’établissement de relations professionnelles. Mais avec un peu plus d’effort, il est quand même possible d’établir des relations de confiance lors de rencontres par vidéo-conférence. Les vendeurs et acheteurs peuvent tout de même se voir et lire le langage corporel de l’autre et déterminer s’ils voudraient faire affaire ensemble. »

Cette année, la formation offerte aux vendeurs participants a misé sur ce défi supplémentaire, en plus d’adresser les façons les plus efficaces de présenter leurs produits pour les vendre.

Ordinairement, les vendeurs amènent avec eux des échantillons de produits pour remettre aux acheteurs potentiels lors de leurs rencontres. Cette année, les vendeurs enverront des échantillons aux acheteurs qui auront montré un réel intérêt dans leur produits.

Il reste maintenant à voir si la mission virtuelle portera autant de fruits – c’est-à-dire si elle génèrera autant de ventes – que les missions en personne. M. Maddix se tient les doigts croisés.

VENDEURS INSULAIRES
Les entreprises participant à la mission d’automne sont :
– Atlantic Safety Wear de Montague (Rouben et Vicky Edgar) – vêtements et bottes de sécurité au travail ;
– Bleuets Gagné de Charlottetown (Sylvain Gagné) – bleuets séchés ;
– Distinct Magic Decor de Stratford (Solange Aké) – décoration d’évènements ;
– Double Hill Cidery de Caledonia (Sebastian Manago) – cidres en bouteilles ou en cannettes ;
– EastCode de Charlottetown (Rafael Aguirre) – développement de logiciels de commerce électronique et des technologies de chaîne de blocs ;
– Forty Six North de Murray Harbour (Wade Little) – confitures, chutney, miel et épices sans agents de conservation;
– Glow Juicery de Summerside (Mélanie Dufour) – jus et aliments santé ;
– Kaneshii Vinyl Press et RecordFund de Charlottetown (Ghislaine Cormier) – service de pressage de disques en vinyle et service en ligne de prévente de disques ;
– Lobster PEI de Charlottetown (Charlotte Campbell) – homard frais, congelé et en conserve;
– One Tuna Inc. de North Lake (Jason Tompkins) – thon frais;
– ShopPEI Marketplace de Nine Mile Creek (Jacinthe Lemire, représentant plusieurs vendeurs) – plateforme de vente en ligne surtout pour produits artisanaux et artistiques.

Ces missions sont rendues possibles grâce à un beau partenariat avec l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et Innovation Î.-P.-É.


Sur la Photo : Sebastian Manago de Double Hill Cidery et Solange Aké de Distinct Magic Decor sont parmi les 11 entrepreneurs de l’Île qui tenteront de vendre leurs produits ou services lors de la mission de vente virtuelle d’automne de RDÉE ÎPÉ.

Source et Photo :
Raymond J. Arsenault
Agent de communication,
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
Coordonnateur d’activités, CCAFLIPE